Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Psychopathologie et Psychologie Médicale (PPM)

Léonor Fasse (MCF)

  Léonor Fasse (MCF)
Tél. : 03 80 39 39 38
Bureau: Pôle AAFE - Bureau R 13
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

CV

Formation et diplômes

• 2013 Thèse de doctorat, Université Paris Descartes, dirigée par le Pr S. Sultan (Université de Montréal) et le Dr C. Flahault (MC-HDR, Université Paris Descartes): « Le deuil des conjoints de patients atteints de cancer : entre évaluation et expérience subjective ». Mention Très Honorable avec félicitations du jury.

• 2009 Master 2 Recherche en Psychologie Clinique et Psychopathologie. Université Paris Descartes. Mention Très bien.

• 2008 Master 2 Professionnel en Psychologie Clinique et Psychopathologie. Université Paris Descartes. Deux axes de spécialisation : prévention et prise en charge de patients atteints de pathologies somatiques, et psychologie et psychopathologie du jeune enfant et de l'adolescent. Mention Bien. Lauréate du Prix 2008 « Jeunes chercheurs en Master 2» du Cancéropôle d'Ile de France.

2002-2003 Maîtrise de Philosophie à l'Université Sorbonne Paris IV

1999-2002 : Classes préparatoires littéraires aux Grandes Ecoles

Expérience clinique :

Depuis 2009, à l'Institut Curie, Paris, puis à l'hôpital Gustave Roussy, Villejuif

• Soutien psychologique des personnes atteintes de cancer et de leurs proches, durant les hospitalisations et en consultation

• Suivis de deuil des conjoints de patients

• Evaluation de la détresse des patients et de leurs proches. Dépistage et prévention

• Participation à la prise en charge pluridisciplinaire des patients

• Passation d'outils d'évaluation (personnalité, psychopathologie, qualité de vie)

• Participation au groupe plénier d'éthique

Thèmes de recherche

Mes travaux de recherche s'organisent selon 3 axes principaux :
1. Processus de deuil et adaptation des conjoints après le décès d'un patient atteint de cancer. Etude des facteurs intra et interpersonnels existant en amont du décès pouvant expliquer l'ajustement ultérieur (par exemple styles d'attachement). Le vécu de fardeau, les symptômes dépressifs, l'adaptation sociale, le développement post-traumatique et le deuil compliqué constituent les variables d'ajustement évaluées. Cette démarche correspond à une approche phénoménologique des processus de deuil et d'une éventuelle psychopathologie.
2. Ajustement psychologique des patients atteints de cancer, et notamment des patients porteurs d'une mutation génétique (communication familiale, transmission, impact familial de la découverte d'une prédisposition génétique, mise en sens).
3. Ajustement psychologique des proches de patients atteints de maladie somatique grave (ajustement individuel et dyadique).
Ces axes de recherche font l'objet d'une démarche scientifique adoptant une méthodologie mixte, quantitative (utilisation d'échelles) et qualitative (Interpretative Phenomenological Analysis, ou utilisation de logiciels d'analyse qualitative comme QDA Miner).
Mots-clefs : cancer, proches, maladie somatique, adaptation, narrativité, IPA

Recherches en cours :
• LIFSCREEN : en collaboration avec le service d'oncogénétique de l'hôpital Gustave Roussy (Dr O. Caron). Impact de la surveillance chez les sujets porteurs de mutation constitutionnelle de p53 dans le cadre d'un syndrome de Li-Fraumeni- Exploration des liens familiaux.
• WE-COPE: en collaboration avec le Pr Quintard (Bordeaux), Mme Untas (MC-HDR et Mme Flahault (MC-HDR) (Paris Descartes). Le processus de décision d'une reconstruction mammaire suite à un cancer du sein: étude pluridisciplinaire et longitudinale des interactions conjugales.

Publications

• Articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture :

Fasse, L., Zech, E. (2015). The Dual Process Model of Coping with Bereavement in the Test of the Subjective Experiences of Bereaved Spouses: An Interpretative Phenomenological Analysis. Omega: Journal of Death and Dying (sous presse).

Fasse, L., Flahault, C., Brédart., A., Dolbeault., S., Sultan, S. (2015). Describing and understanding depression in spouses of cancer patients in palliative phase. Psycho Oncology. (Online, DOI: 10.1002/pon.3777).

Fasse, L., Sultan, S., Flahault, C. (2014). Le deuil, des signes à l'expérience. Réflexions sur la norme et le vécu de la personne endeuillée à l'heure de la classification du 'deuil compliqué'. L'Evolution Psychiatrique, 79(2), 295-311.

Fasse, L., Sultan, S., Flahault, C., MacKinnon, C., Brédart, A., Dolbeault, S. (2013). How do researchers conceive of spousal grief after cancer? A systematic review of models used by researchers to study spousal grief in the cancer context. Psycho Oncology, 23(2), 131-142.

Fasse, L., Sultan, S., Flahault, C. (2013). Expérience de pré-deuil à l'approche du décès de son conjoint : une analyse phénoménologique interprétative. Psychologie Française, 58(3), 177-194.

Fasse, L., Flahault, C., Brédart, A., Dolbeault, S., Sultan, S. (2012). Deuil et vulnérabilité psychique chez les personnes âgées. Psycho-Oncologie, 6(4), 231-244.

• Chapitre d'ouvrage :

Fasse, L., Sultan, S. (2012). Intervention pour les parents endeuillés après la perte de leur enfant malade. In Sultan, S., Varescon, I. (2012). Psychologie de la santé. Paris : PUF.

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Google +Suivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

bandeau-labo

Université de Bourgogne